All posts filed under: Vol. 4: Le tournant climatique

Edito N° 4

Chères lectrices, chers lecteurs,

« Je n’appartiens pas aux cercles académiques – je suis juste un être humain. Que puis-je faire, moi, face au changement climatique ? » nous demandait une jeune femme pendant notre premier débat publique 42_analog à Londres. Assise juste derrière elle je la trouvais très courageuse d’exprimer cela, mais ses mots me faisaient mal. Ils montraient cet écart que tant de gens ressentent : ce fossé entre la science et la société, les universitaires d’un côté et tous les autres de l’autre. Comme s’il y avait une ligne de séparation. Il est de notre devoir de réduire cet écart et de contribuer à ce que tout le monde puisse non seulement bénéficier des découvertes scientifiques mais surtout puisse s’en approcher au plus près.

« Notre inaction coûte autant d’argent que les mesures de prévention »

L’été 2018 fut extrêmement chaud et sec en Europe, et il semblerait que nous devons nous y habituer. Dans cet entretien avec Dr. Frederike Otto, physicienne, nous osons un coup d’œil dans le miroir et observons les effets du changement climatique provoqué par l’humain, car, grâce à la science de l’attribution, notre représentation gagne toujours plus en précision.

 

« Les microplastiques et les gaz à effet de serre ne connaissent pas de frontières nationales »

Nous sommes attirés par les catastrophes quand il s’agit d’une fiction, mais que se passe-t-il si la catastrophe devient réalité et qu’elle nous dépasse sans que nous en ayons conscience ? A l’occasion de l’interview avec 42 Magazine, Eva Horn de l’UFR d’études germaniques à l’université de Vienne explique pourquoi nous ne percevons pas le changement climatique alors que depuis longtemps déjà nous sommes, en tant qu’être humain, à l’origine de ce changement climatique. Afin de lutter contre la crise écologique, Eva Horn remet en question les mécanismes démocratiques et lance un appel à la recherche d’autres formes de prise de décision collective.

« Les Hommes pensent depuis bien longtemps que les peuples peuvent changer le climat »

Les historiens sont des spécialistes de la reconstruction du passé, mais dans le cas du réchauffement climatique, ils ont joué un rôle crucial pour permettre la compréhension du présent. Dans son interview avec 42 Magazine, Docteur Richard Staley explique comment les historiens ont changé la science environnementale et de quelle façon les climatologues ont modelé l’histoire du climat. Il suggère qu’il nous faut admettre que les puissances historiques ont produit les économies du carbone, et reconnaître les liens entre le colonialisme et le réchauffement climatique.

« La géo-ingénierie solaire n’est pas une solution au réchauffement climatique »

La géo-ingénierie solaire a l’ambition de modifier l’atmosphère de la planète afin d’augmenter sa capacité de réfléchissement des rayons solaires. Plutôt que d’atténuer les effets de serre, elle devrait parvenir à diminuer la quantité de lumière solaire qui pénètre l’atmosphère terrestre. Gernot Wagner, directeur du programme de Recherche en géo-ingénierie solaire d’Harvard, nous explique les principes fondamentaux, l’état actuel des recherches dans ce domaine, ainsi que les opportunités et risques pouvant découler de cette idée.

« Les gens n’achètent toujours pas de véhicules électriques »

Lorsque l’on se préoccupe du réchauffement climatique, on en vient inévitablement à se poser certaines questions : “Que font les gouvernements contre le réchauffement climatique?” et “De quoi a-t-on concrètement besoin pour changer de politique climatique ?” Le magazine 42 a reçu Professeur Anthony Patt, qui est venu expliquer en quoi les gouvernements doivent absolument agir plutôt que d’attendre que les individus changent leurs habitudes de consommation.

« Il nous faut abandonner l’idée que la connaissance nécessite une certitude à cent pour cent »

Les faits sont clairs : la planète se réchauffe. Le consensus scientifique nous dit que nous en sommes responsables. Pourtant, certains n’en sont toujours pas convaincus, voire même ne semblent pas vouloir s’en convaincre. Pourquoi ? Le professeur de philosophie Ángel Pinillos explique à 42 Magazine la théorie derrière le doute. Il traite des questions suivantes : qu’est-ce que cela signifie « savoir quelque chose » ? Est-ce justifié de douter des scientifiques ? Il propose également une stratégie à appliquer au quotidien face aux sceptiques.

« On gagne plus à agir par égoïsme qu’à ne pas agir du tout »

On connait depuis longtemps les conséquences du changement climatique, et pourtant l’Homme n’arrive pas à modifier son comportement. Le problème, c’est que la nécessité d’une amélioration de la situation climatique au niveau mondial entraîne souvent des dépenses immédiates pour les particuliers. La psychologue Dr. Judith Tonner explique comment le comportement durable peut être encouragé grâce aux méthodes psychothérapeutiques.

« Si nous souhaitons faire changer les choses en tant que communauté internationale, alors chacun doit s’engager à titre individuel »

Quel est le rôle actuel et quel sera le rôle à venir des pays en voie de développement dans la lutte contre le réchauffement climatique ? Dr. Maximiliane Sievert explique l’importance de l’accès aux énergies renouvelables sur le plan du climat et du développement. À partir de l’exemple des cuisinières à faible consommation d’énergie, elle démontre, que le développement économique et la lutte contre le réchauffement climatique ne se contredisent pas.

« Nous continuerons à commettre des erreurs dans la politique climatique »

Que ce soit l’AfD [l’Alternative pour l’Allemagne], l’Ukip [le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni] ou le FPÖ [le Parti de la liberté d’Autriche] : les partis populistes de droite se font remarquer sans cesse par des déclarations critiques sur le changement climatique. Y a-t-il un schéma derrière ces ressemblances ? Dans une étude récente, Alexander Carius et Stella Schaller ont examiné les positions du droit européen en matière de protection du climat. Dans l’interview avec 42, ils parlent des motivations et des arguments de ces partis et de la manière dont la protection du climat doit changer pour les priver de leurs munitions.

« Une de meilleures choses que nous pouvons faire maintenant, c’est de réfléchir »

Les principes du changement climatique sont connus depuis longtemps, mais peu de choses ont changé la réduction des émissions de carbone. Joel Wainwright et Geoff Mann, les auteurs de Climate Léviathan, proposent une voie radicalement différente de repenser les conséquences de notre planète surchauffée au niveau politique et écono-mique. Mais faut-il affronter le capitalisme pour formuler une réponse appropriée face au changement climatique ? En dialogue avec Magazine 42, ils défendent la position que le changement climatique transformera les conventions économiques et politiques que nous considérons comme acquises.