All posts filed under: Vol. 2: Nationalisme

Edito N° 2

Chères lectrices, chers lecteurs, Pendant des années, la possibilité de voyager en Europe en traversant les frontières sans encombre semblait naturelle. Les passeports tels que nous les connaissons aujourd’hui ne furent introduits qu’en 1920 dans le but d’être supprimés quelques années après. Les frontières permettaient jusqu’alors de séparer des espaces linguistiques, religieux ou géographiques, sans pour autant témoigner d’un caractère politique comparable à celui que nous connaissons actuellement. Aujourd’hui, l’existence de frontières entre les Etats nous paraît tout aussi naturelle que la nécessité, pour certains, de posséder un visa afin de pouvoir voyager à l’étranger. L’année passée l’a montré : le nationalisme, qui va de pair avec la volonté de fixer et de contrôler les frontières est encore et toujours ressenti comme un besoin largement rependu. Malgré tout, les Etats, au même titre que les passeports, sont le produit d’une construction. Nous rattachons chaque Etat à sa propre culture, pourtant il apparaît de façon très nette, en premier lieu dans les régions frontalières telles que l’Alsace, qu’il n’existe pas toujours de cohérence entre frontières culturelles et …

Europe

Le nationalisme en Europe

« Il nous faut surmonter le lien entre nation et démocratie » Interview avec Ulrike Guérot, professeure de politique européenne et de recherche dans le domaine de la démocratie à l’université Danube Krems Est-ce la fin de l’État-nation ? Qu’est-ce qui lui fera suite ? Ulrike Guérot, politologue, esquisse une Europe du futur aux régions fortes et organisées en démocratie. À quoi notre vie pourrait ressembler en 2045 dans la république européenne et pourquoi nous trouvons-nous aujourd’hui à un moment charnière de notre Histoire ? Deux questions abordées dans l’interview suivante.   Madame Guérot – quand on regarde les élections en 2017 aux Pays-Bas, en France, en Allemagne et en Autriche, il s’esquisse des manières de penser et d’agir qui sont de nature nationaliste. Ce phénomène est-il révélateur d’un clivage à l’intérieur des pays ou d’une scission de l’Europe entière ? Je pense que cela indique une scission au sein de la société européenne et non pas à l’intérieur des pays. On nous raconte actuellement que nous sommes en train de vivre une renationalisation, mais ce …

identity

Identité nationale et psychologie

« L’ouverture à l’autre présuppose une identité stable. » Prof. Dr. Schmidt-Denter, Université de Cologne En abordant le sujet du nationalisme d’un point de vue psychologique, il convient tout d’abord de s’intéresser à un autre aspect : le concept d’identité nationale. Ulrich Schmidt-Denter, spécialiste en psychologie du développement, nous explique quel rapport cette identité entretient avec la notion de séparation, quelle fonction elle remplit et dans quelle mesure l’identité nationale allemande se distingue de l’identité des autres Européens. Monsieur Schmidt-Denter – d’où nous vient ce besoin d’appartenance nationale ? Ulrich Schmidt-Denter : L’Homme est un être social. En effet, notre survie est assurée par l’appartenance à un groupe. Nous sommes donc paramétrés en fonction de ce lien social. C’est cette identification à d’autres groupes qui rend possible l’entraide et par conséquent la cohésion sociale. Les nations occidentales jouent en cela un rôle particulier, car elles ont su affirmer les valeurs démocratiques et instaurer un Etat social. Ces deux éléments sont fondés sur une solidarité consensuelle. « Malgré toutes ces guerres et ces atrocités, l’Histoire de l’Humanité …

history

L’histoire du nationalisme

« Si la Nation ne date pas d’hier, ce n’est pas le cas de toutes les nations. » Prof. Dr. Azar Gat, Université de Tel Aviv   Le Professeur Azar Gat, président du département de Sciences Politiques de l’Université de Tel Aviv, nous emmène en voyage vers l’Histoire de diverses nations à travers le monde. Il affirme que les racines des nations et du nationalisme remontent à une époque plus lointaine que l’époque Moderne, à savoir l’Antiquité : ère des prémices de l’ethnicité et du sentiment d’appartenance. L’anthropologue social Ernest Gellner définit le nationalisme comme « la notion selon laquelle les unités nationales et politiques devraient être conformes. » Il voit la Nation comme une société d’individus partageant une culture commune qui leur est inculquée par les institutions. Cette définition suppose alors que les individus participant de cette culture nationale vivent dans le même Etat. Une autre définition courante de la Nation est la « communauté imaginée » de Benedict Anderson : un ensemble d’individus qui se considère comme appartenant à cette communauté. Comment définiriez-vous le nationalisme ? Dans mon livre, [Nations …

right-wing

Le nationalisme et le langage de droite

« La rhétorique de droite cherche souvent à polariser. » Interview avec Prof. Dr. Fabian Virchow, Centre de recherche sur l’extrémisme de droite et le néonazisme à l’Université des sciences appliquées de Düsseldorf « Presse mensongère », « peuple » — peut-on dire que ces termes appartiennent au vocabulaire de la droite ? Dans son entretien avec le magazine 42, Fabian Virchow, chef du département de recherche sur l’extrémisme de droite de l’institut universitaire de Düsseldorf, interroge l’existence d’un vocabulaire de l’idéologie de droite et explique comment les acteurs politiques de droite mettent la langue au service de leur conception du monde. Monsieur le Professeur Virchow – nous vivons une résurgence des acteurs politiques de droite – que ce soit Viktor Orbán, Marine Le Pen, Geert Wilders ou Frauke Petry. Tout d’abord, quelles en sont les raisons, à votre avis ? Il est difficile de généraliser car il y a un grand nombre de sociétés concernées ; s’il y a quelque chose en commun, ce serait, d’une part, la perte de confiance dans le système politique établi, en particulier …

Art

Le nationalisme dans l’histoire de l’art

« En attaquant l’art moderne, les nazis ont attaqué le concept de la modernité par excellence. » Interview avec Dr. Silke von Berswordt-Wallrabe, historienne de l’art et présidente de la Stiftung Situation Kunst, Bochum Contrairement à l’art « dégénéré », l’art officiel du Troisième Reich a jusqu’ici peu attiré l’attention. Stigmatisé car glorifié par les National-socialistes allemands, on le trouvait jusqu’ici presque uniquement dans les archives des musées. Cependant, les choses semblent commencer à changer. Le Magazine 42 s’entretient avec l’historienne Silke von Berswoldt-Wallrabe sur les défis à relever face à un art marqué par l’Histoire et sur l’enseignement que l’on peut en tirer. Dr. Berswordt-Wallrabe – En 2016 vous avez inauguré l’exposition « Artige Kunst. Art et politique sous le national-socialisme ». Pour la première fois, cette exposition montre dans une large mesure des œuvres glorifiées par les national-socialistes. D’où venait l’idée d’exposer l’art d’Hitler ? Silke von Berswordt-Wallrabe : L’étude de l’art nazi par l’historien de l’art Max Imdahl (1925-1988) a été notre point de départ à Bochum, notamment avec les travaux du sculpteur Arno Breker dont …

nations

Le nationalisme dans l’Histoire contemporaine

« C’est vraiment à partir de la fin de la Guerre de Trente Ans que se met en place une réflexion pragmatique : qu’est-ce qu’un État moderne ? » Interview avec Prof. Dr. Marie-Thérèse Mourey, Sorbonne-Université Quiconque s’intéresse à l’Histoire de l’état-nation allemand tombe inévitablement sur la célèbre phrase : « Au commencement était Napoléon. » Cependant, avant que l’Allemagne n’entre dans cette phase si décisive de son Histoire nationale, le pays existait sous la forme d’une entité politique unique en son genre : le Saint-Empire Romain Germanique. La professeure Mourey explique dans son entretien avec le magazine 42 en quoi cet empire se distingue de toutes les nations qui se sont construites au cours du XIXième siècle et dans quelle mesure il peut être considéré comme précurseur de l’état-nation allemand moderne. Dans quelle mesure les notions de « nationalisme » et de « nation » s’appliquent-elles à la période historique à laquelle vous vous intéressez principalement ? La notion de « nation » peut s’appliquer à la période de la Première Modernité − c’est ce qu’on appelle en allemand …

United Nations

Nationalisme et les Nations Unies

« Les Nations unies offrent un forum établi, structuré et institutionnalisé qui émane de l’idée fondamentale de l’égalité entre les états. » Interview avec Madame la Prof. Dr. Heike Krieger, spécialiste dans le domaine juridique, droit public et droit international à l’Université libre de Berlin Conséquence du choc que fut le drame de la Seconde Guerre mondiale, les Nations unies sont fondées en 1949. Leur but déclaré : assurer la paix dans le monde. Aujourd’hui, la résurgence du nationalisme nécessite la cohésion de cet organisme majeur de la coopération internationale. Le magazine 42 s’entretient avec la spécialiste en droit international Heike Krieger, professeure de la Freie Universität de Berlin, au sujet d’un changement dans l’organisation : de la coopération à la confrontation. Madame Dr. Krieger – au sein des Nations Unies sont réunis des états tous différents. Dans le domaine du droit, cependant, les termes état-nation et nation n’ont pas le même sens. Les nations sont-elles par conséquent sous-représentées au sein de l’ONU ? Cela dépend de la manière dont on définit le terme de nation. L’ONU emploie le …

Philosophy

Nationalisme et philosophie

« Il incombe à chaque nation de prospérer par elle-même dans le jardin de l’Humanité, et chacune peut s’imbriquer dans un autre et la fertiliser. » Interview avec Dr. Edward Kanterian, University of Kent Au cours des 250 dernières années, les conceptions philosophiques abordant le phénomène d’appartenance, de la nature humaine et de l’évolution historique, ont mis en avant, apprivoisé, recréé et empêché les tendances nationales en Europe et dans le monde. Elles ont aussi, en même temps, consolidés leurs appuis idéologiques. Aujourd’hui, nous nous demandons ce que la philosophie peut nous apprendre sur la force du nationalisme et les dangers qui lui sont liés. Prof. Edward Kanterian – Pour commencer, j’aimerais clarifier le sens de ces concepts flottants : nation et nationalisme. Qu’est-ce qu’une nation ? Qu’est-ce que le nationalisme ? Comment les deux sont-ils liés, et comment, en tant que philosophes, peut-on comprendre ces phénomènes ? Ce sont en effet des concepts flottants. Je pense qu’il serait préférable de commencer par les théories sur le nationalisme plutôt que par celles sur les nations, même si le premier …

Le nationalisme et le Mouvement Identitaire

« L’idéologie des Identitaires est en grande partie influencée par le nationalisme ethnique. » Prof. Dr. Gudrun Hentges, Université de Cologne Ornés des attributs de la culture de la jeunesse, le mouvement identitaire cherche à remettre le nationalisme au goût du jour. Bien que composé de peu de membres, le groupe s’est affirmé en tant qu’avant-garde de la nouvelle droite en menant, au nom du progrès, des actions spectaculaires. Au cours de son entretien, la politologue Gudrun Hentges nous explique les méthodes employées par la nouvelle droite, ses objectifs, et son arrière-plan idéologique. Madame la Professeure Gudrun Hengtes – en tant que politologue, vous vous intéressez, entre autres, au phénomène du nationalisme. Expliquez-nous, pour commencer, ce que le nationalisme signifie pour vous. Dans un premier temps, je fais la distinction entre nationalisme politique et nationalisme ethnique. Le nationalisme politique attend des citoyens d’un pays qu’ils s’identifient à l’Histoire, à la culture et aux principes importants du pays en question et qu’ils s’assimilent conformément à ces notions. En fin de compte, ce nationalisme politique leur permet …

Brexit

L’Europe et le Brexit

« L’Europe n’est pas juste un club d’économie, c’est un club avec des valeurs. »  Interview avec Prof. Dr. Julie Smith, University of Cambridge Le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la France, la Hongrie, l’Allemagne – quel que soit le pays européen que nous considérons, les partis nationaux prennent de l’ampleur. À cet égard, la question à laquelle nous devons répondre est : qu’est ce qui mène à la renaissance du nationalisme ? S’agit-il d’une véritable menace pour la démocratie européenne ? Quelles mesures pourraient mettre un terme à cette tendance ? Dr Julie Smith, en tant que collaboratrice de la House of Lords à Londres, nous donne un aperçu général des tendances nationales en Europe. Prof. Dr. Smith – les scientifiques, les hommes et les femmes politiques, parmi d’autres, sont alarmés par la menace de ces tendances nationalistes qui émergent encore une fois dans beaucoup de pays à travers le monde. Comment définiriez-vous, en tant que chercheur en politique, le phénomène de nationalisme ? D’un certain côté, le nationalisme peut être perçu comme une fierté que l’on ressent envers son pays, ou bien …