A propos de 42

Le monde est complexe. Sans doute l’est-il depuis toujours, mais l’accessibilité et le renouvellement effréné des informations ont pris beaucoup d’ampleur à travers les nouveaux médias. Notre horizon s’est étendu, les événements locaux prennent dans ce monde connecté une dimension mondiale. Les décisions politiques et économiques se retrouvent imbriqués dans un réseau d’intérêts et de dépendances qui ne sont souvent pas sans se contredire. A peine s’oppose-t-on en revendiquant des convictions politiques, que l’on se réconcilie en formant une coalition. Le passage d’un extrême à l’autre est flexible : les frontières se brouillent, comme celles entre les faits réels et les fake news. Le paradoxe est devenu commun, et dans cette abondance d’informations à peu près tout est amené à être justifié.

De nos jours, un journalisme réfléchi est plus important que jamais. Les questions sont vastes, les réponses complexes. Notre magazine Quarante-deux se donne pour tâche d’éclairer sans simplifier, d’informer sans être moralisateur. Nous souhaitons créer un espace de résonance aux problématiques sociales et politiques actuelles que nous déchiffrerons à l’aide de données scientifiques. Chaque numéro est fondé sur le principe suivant : dix interviews d’experts vous sont proposées amenant ainsi, à partir d’un sujet précis, autant de points de vue différents sur le monde. En rendant accessible le savoir scientifique, nous souhaitons, à notre échelle, contribuer à combler le fossé entre Science et Société. Présenter un large éventail d’avis approfondis autour d’un sujet central est selon nous primordial car trop souvent les explications simplificatrices ne tiennent pas compte de la complexité des développements sociaux. Les thèmes que nous décidons de traiter dans le magazine trouvent leur pertinence au-delà des frontières nationales, ces sujets de société ne peuvent être abordés qu’à travers la comparaison. Une réflexion à l’international est une condition essentielle à la compréhension : c’est pourquoi Quarante-deux est disponible pour vous en plusieurs langues, et cela grâce à notre équipe venant des quatre coins de l’Europe. Les premiers pas de 42 ont commencé à Bonn autour d’une vielle table en bois. Christine Lehnen a initié la discussion au sujet du projet européen de 42 avec Eliana Berger, Ina Habermann, Lara von Richthofen und Lena Kronenbürger.

Quarante-deux n’apportera pas une réponse au questionnement sur « la vie, l’univers et tout le reste » selon les mots de Douglas Adams dans son roman Le guide du voyageur galactique. Au contraire, le magazine a pour but d’ouvrir le débat et d’élargir les horizons. Grâce à de nouvelles idées provenant des disciplines scientifiques les plus variées, nous souhaitons vous faciliter la compréhension et la participation active du monde dans lequel nous vivons. Pleine de curiosité, l’équipe de 42 questionne les chercheurs en exigeant des réponses claires dépourvues de toute ambiguïté afin de proposer une source d’informations fiable au sein de ce réseau mondial.